.

.

Au début de la guerre de Sécession il n’y eu pas de restrictions de vente d’armes par les usines du Nord vers le Sud. Officiellement la dernière livraison des usines Colt vers le Sud a eu lieu le 15 Avril 1861 soit 4 jours après le début de l’attaque de Fort Sumter. Les modèles que l’on peut trouver sur les combattants de la guerre de Sécession sont à la fois des armes anciennes faisant partie des entrepôts, possédées par des irréguliers depuis (très) longtemps jusqu’aux modèles de dotations fournis par les armées.

Les colts Walker et Dragoon

Ils ont la particularité d’avoir un modèle militaire et un modèle civil. L’année de fin de production est 1861. Sur les dernières années quelques centaines exemplaires furent fabriqués chaque année, la dernière commande gouvernementale conséquente date de 1857 avec près de 1.000 exemplaires commandés.

Les colts Pocket 1848 et 1849

En évolution des très lourds révolvers précédents, la firme Colt proposa des modèles plus légers et compactes mais d’un calibre plus petit qui connurent un très grand succès. La première fabrication est le modèle 1848 dit ‘Baby Dragoon’ avec plus de 15.000 exemplaires produits de 1847 à 1850 ; il fut remplacé dès 1850 par le modèle 1849 Pocket Revolver (et Colt navy pocket).

Ce dernier très apprécié par son côté pratique compensait largement son faible calibre. Il fut largement porté par les soldats et officiers tout le long du conflit, et produit entre 1860 et 1865 en 100.000 exemplaires dont une partie pour un usage civil également. Son prix ‘raisonnable’ est également à l’origine de son énorme succès.

Les colts Pocket 1848 et 1849

Le Colt Navy 1851 (ou Belt Revolver)

Près de 35.000 Colt navy furent commandés par le gouvernement Fédéral. De calibre .36, suffisant pour un usage militaire, il accompagna nombre d’officiers et de marins des deux camps. Ce révolver à été un très bon compromis entre son poids et sa puissance. Il fût fabriqué à près de 90.000 exemplaires pendant le conflit pour un total de 215.348 avec le dernier exemplaire en 1873.

Les révolvers Colt Navy 1851 ou belt revolver

Le Colt Army 1860

Ayant l’expérience du lourd et puissant Colt Dragoon et du maniable et léger Colt Navy 1851, la firme sortit au moment opportun le Colt Army 1860.

D’un calibre puissant de .44 il fût immédiatement l’arme adoptée par l’US army qui en commanda plus de 125.000 pendant le conflit, laissant qu’une faible partie de la production (2.200) au marché libre. Le Colt Army 1860 fût fabriqué jusqu’en 1873 avec un total de plus de 200.000 exemplaires produits.

colt army 1860

Le Colt Navy 1861

Sur la même base que le Colt Navy 1851 mais avec un canon rond, la firme Colt produit le Colt Navy 1861 de calibre .36 . C’est un modèle élégant avec un aspect très moderne avec l’utilisation, sur les derniers modèles à percussion, du métal argenté ‘silver steel spring’. Assez peu de modèles furent commandés officiellement par l’US Army mais nombres se retrouvèrent dans les mains des différents combattants qui apprécièrent ce modèle avec un faible recul comparé au Colt Army 1860. De 1861 à 1865, 25.000 exemplaires furent produits.

Le Colt Police 1862 (et pocket Navy 1862)

D’une capacité de 5 coups, ce modèle fut destiné aux civils et aux forces de Police. Toutefois on le trouve fréquemment dans les mains des combattants de la guerre de Sécession. C’est un élégant modèle de calibre .36 sur une base de Colt Pocket 1849 avec un calibre plus important. A la fin des années 1865, 29.000 exemplaires étaient fabriqués.

colt police 1862